J’avoue, je suis un coincé grave !

par A. Wamara
27 mars 2022


Un demi-siècle en France sans jamais glisser un bulletin de vote dans une urne. C’est plus fort que moi, je n’y peux rien. Je suis coincé là-dessus, c’est certain. Non que la politique ne m’intéresse pas, au contraire, j’en suis piqué de pied en cap, mais élire des membres pour une assemblée qui sent encore le remugle de la coloniale, non. Sachant que la fille du tortionnaire y est, et que toute sa smala attend derrière, ça n’est pas demain que je voterai.
Au fait, je ne vous l’ai pas dit, je suis un franco-algérien, dit autrement dans le langage révolutionnaire à deux roubles, je suis un harki post-indépendance (ne riez pas, j’étais maquisard). Riez plutôt sur le terme « franco-algérien », un hurluberlu coupé à hauteur du nombril, moitié algérienne (côté coeur), et moitié française (coté c…). C’est pas gentil pour la France, j’en conviens, mais elle traîne encore du passif question indigénat.
Ceci dit, rien ne m’interdit de gloser sur les élections présidentielles qui s’approchent. Je veux ici intervenir en tant que grand philosophe devant l’éternel, politologue, expert en stratégie électorale et en salaison du chabichou de Poitou et du saucisson au poivre de Savoie. Je me dois donc, en vertu de ces titres, de donner mon avis sur le gâchis de la Gauche. Je préviens : si une âme en peine de la Gauche vient me dire au lendemain du premier tour qu’il faut faire barrage à Mme qui vous savez, je sortirai illico mon revolver. C’est quoi cet archipel de candidatures à Gauche ? Tous ces « moins 5 » ? Qu’est-ce qu’elle attend la Hidalgo ? Qu’elle atteigne un score négatif ? Et Jadot ? Non, passons, Jadot n’est pas de Gauche, si Jadot était de Gauche, la reine d’Angleterre serait une trotskyste rigide. Et Roussel ? Il va nous refaire la Taubira de 2002 dont la participation a fait passer Le Pen devant Jospin. Poutou et Arthaud, respect, rien à dire, toujours fidèles à eux-mêmes, et on a tous besoin d’une Arlette dans ce paysage politique compassé.
Alors ? Voter futile ou voter utile ? Y a-t-il quelqu’un qui oserait ici soutenir qu’un des candidats sus-cités aurait une chance de figurer au second tour ? Bien sûr que non. Donc tout électeur de Gauche qui ne voudrait pas subir de nouveau le chantage de 2017 devrait voter… Mélenchon. CQFD.
À l’aide ! Faut que je me décoince !




A. Wamara
27 mars 2022