Mise au point.2 *.

par A. Wamara


Aujourd'hui, c'est le jour J de la nuit à éclairer.
Il arrive à point nommé pour mettre les points sur les i à propos de votre silence qui a atteint son point d'orgue indépassable par vos mesquines esquives. Vous terminez vos phrases avec des points de suspension au lieu de nommer les choses par leurs noms.
Sur chaque point vous multipliez les points de vue pour noyer le poisson. Point donc de ceci ou de cela, il est temps de mettre un point final à tout ça, et mettre au grand jour point par point ce à quoi vous voulez vous débiner.
Vous préféreriez le statut quo, laisser les choses au point mort, et vous contenter de distribuer ça et là des mauvais points aux voix indignées pour vous éviter de pointer du doigt le point nodal des injustices que vous taisez.
Je mets donc un point d'honneur à faire le point sur votre silence, à éclairer le point aveugle que vous refusez de voir, et indiquer le bon point cardinal que vous tentez de désorienter, quitte à courir le risque de devenir votre point de mire pour les jours à venir.
Si aujourd'hui nous sommes, certes, mal en point, ne croyez pas pour autant que vous gagnerez en tous points.
Le but de ma mise au point ici, c'est bien de mettre un point barre à votre indifférence coûteuse...


* C'est la réaction de mon ami Hacène Hirèche à mon dernier post Facebook (point) qui m'a suggéré de faire une version 2 du post.
A. Wamara
7/7/22