Mes oignons...



De retour !
Je suis de retour pour parler sans détours de tout et de rien.
De la Covid qui s'éternise, des larcins de labos à vaccins, du gouv avec son baratin (je rimaille comme on limaille, c'est une de mes vanités).
De retour pour ruiner les cyniques qui rêvent de boursicoter sur la vie humaine en cotant en baisse nos aînés covidés.
De retour pour célébrer la déculottée de Trump, et me préparer à la samba pour la chute prochaine de Bolso le sot. AlléLula !!!
De retour pour témoigner sur la diaspora des Ouïghours déportés manu militari, m'indigner que Gaza soit abandonnée par ses frères nantis, revitaliser le Z de Tizi livrée à Ghazali, re-irriguer le Hirak dévié de son lit, et... chanter Ri-ma-liiiii (!!).
De retour avec Black Lives Matter pour mater les suprémacistes enfarinés ("le Nègre que je suis vous emmerde", merci Césaire Aimé!).
De retour pour m'écoeurer devant la mode du consentement à l'opprobre, et je ne vais pas me gêner !
De retour pour faire la nique aux fouetteurs d'Allah, "l'absent" que je défendrai ... même si... etc. (Au secours Voltaire !). C'est le dilemme irrésoluble. Ce ne sont pas mes oignons, ça ? Parbleu !

A. Wamara, Mars 2021