À l'aide l'aède !

par A. Wamara
29 août 2021



"La justice sans la force est impuissante ; la force sans la justice est tyrannique."
C'est de qui déjà ça ? Ah ! de Pascal ! Zêtes encore dans le 17ème ?
Non, ici c'est la force, toute la force, rien que la force. Zéro, oualou, oulach justice. Comprenette ?
Ici, plutôt compéteux que compétent ? Oui, con et péteux. Sait rien foutre, et rien à foutre. Sauf de nous le mettre à la coloniale, sodomite, à sec, c'est eux les chefs, c'est eux qui bandent, z'ont le char coco, z'ont le char qui te passera dessus, t'écrasera comme un asticot. Font ce qu'ils veulent, comme ils veulent, quand ils veulent. Comme consolation, t'auras la jactance, la vocifération et l'appel à tata Occident qui s'en bat les....
Gnangnan ! Gnangnan ! Digage ! Digage ! C'est tout ce que tu sais faire toi ? Râler et cracher tes tripes jusqu'à l'agonie ? Aucune division ? Pas le moindre képi ?
Qu'est-ce qu'ils s'éclatent la rate au Club des pins quand ils entendent la plèbe versifier sur khawa-khawa, tahya l'algiri ! Valouroux meêêrtyrs ! T'en veux des Martyrs ? En voici, en voilà, tatatata ! Tatatata ! Et ça tombe et ça meurt et ça enterre et ça chante et ça revient aux "urnes" !
Khra-Khra ! Eux, ce qui le indispose le plus, c'est manquer d'ennemis, de vrais, ceux qui raclent l'os mégalomane. Et quand ils manquent d'ennemis comme on manque de coke, ils les pétrissent secrètement dans leur glaise glaireuse, et avant de les exhiber, ils touillent un chouia-bezzef l'émotion "nazionale" par un feu béni, un meurtre assisté, un mot attentatoire à l'égo gradé, et le tour est joué, l'ennemi désigné est vite à terre ! Ouvrez l'arène, nourrissez les hyènes de gibiers tant espérés. Affaire conclue. Taisez-vous branleurs ou il vous en cuira. Mutisme et dégonflage toute ! Tiens ! Les agités du bocal se sont réfugiés dans un pot de chambre, ou quoi ?
Pas content chenapan ? Menottes, interro sans docs ni vougato, geôle, verdict salopé, et les gémissements de ta mère au parloir feront musique d'attente dans les locaux Susini, où on vous fait avouer en deux secondes et trois merguez que vous ne venez pas des mêmes entrailles que votre soeur jumelle. Pas besoin de savon ni de baignoire, nos massuceurs en connaissent un rayon, deux même, on les recrute au chantage, à la pétoche, c'est la légion nouvelle race, et elle n'est pas étrangère notre légion, elle est de pure souche, fabriquée et certifiée maison. Sans mémoire douloureuse.
Vous souffrez des nerfs ? À peine si ça fait de la peine à leurs chèvres ? Cuirassés, voilà comment ils sont. Ça rappelle, non ?
C'est ainsi que vous allez à la télé, tout frais et dispo, sans égratignure, vous récitez la sourate avec l'intonation convenue. Vous avouez tout ce qui fait rougir Dieu.
Hamdoullah, la nation est sauve et unie.