Arrivage de houris !

par Achour Wamara



Ce week-end, total relâchage des nerfs. Repas gourmands, foie gras, magret de canard, vin rouge de Saint-Emilion (leur blanc est moins bon). Et puis on nous annonce un arrivage imminent de houris. D'après mes infos, ce sont des réfugiées du Paradis où une guerre fait rage entre sunnites et chiites. Les flammes de l'enfer commencent à lécher ses murs. La nouvelle s'est répandue ici comme une traînée de poudre, et, déjà, tous les pays européens s'entre-déchirent pour accueillir ces braves dames. L'italien Salvini et le hongrois Orbán menacent de quitter l'Europe s'ils n'ont pas leur quota de houris. Mais ils n'auront que tchi. Les houris n'aiment ni la pizza ni le goulash. Elles n'ont pas choisi par hasard ce patelin où je passe des vacances innocentes. Il correspond à s'y méprendre à la description du Paradis dans le Saint Coran : ruches à pertes de vue, vaches à pis frôlant le sol, caves à vins millésimes que jalouserait Khayyam. Il ne manquait que les houris, chose qui sera corrigée d'ici peu. Je ne révèlerai pas le nom de ce patelin pour ne pas provoquer un appel d'air à tous les pervers de France et de Navarre, et d'ailleurs.
Excusez-moi, je vous demande une minute de patience, je reçois un appel téléphonique :
- Allo ?
- Salut Ach.
- Salut Gabriel, comment va ?
- Mauvaise nouvelle, désolé.
- Ah ! Non ! Pas en ce moment, STP !
- Finalement, les houris ont changé d'avis.
- Comment ça ?
- Elles ne veulent pas venir en France, ni en Europe
- Et pourquoi donc ?
- Elles ont demandé à être accueillies en Algérie
- Mais c'est un suicide collectif !
- Elles disent que les Algériens les méritent plus que tous ces branleurs identitaires d'Europe.
- C'est que...
- Oui, c'est là-bas, disent-elles, qu'elles sont réclamées à cor et à cri depuis des mois en criant : Houri-a ! Houri-a ! (*)
- Ah ! Y a pas à dire, ces houris dégagent quelque chose !

A. Wamara,
10 août 2019
_____________
* Houria veut dire "liberté" en arabe, son synonyme moderne c'est "dégagez" !