Élucubrations aoûtiennes : VI.

par Achour Wamara



Jésus dit qu'il faut "donner de son nécessaire". Le don qu'on fait, quand on est riche comme Crésus, est toujours suspect d'ego démesuré, à moins d'y laisser par vanité sa fortune comme dans certains potlatchs. Il faut donc sentir la privation causée par son don comme une ponction prise dans sa propre chair. La récompense est plus spirituelle que narcissique. Telle est mon humble interprétation. Je ne suis pas dans le secret des Dieux, j'essaie juste de hacker au fil des textes ce que disent les combinards des Cieux, sachant que dans le domaine de l'exégèse les virus sont légion.

Amènes sont les hôtes sans fard.