Élucubrations aoûtiennes : II.

par Achour Wamara



Devant moi un chêne. Je pense d'emblée à La Fontaine. Le chêne et le roseau. Le premier a clamsé sous la bourrasque, le second a fini en flûtes de Pan.
Y a de quoi être pessimiste.
Concédons que l'un nous a laissé une canne bancale et l'autre un gémissement de chant pastoral.

Eh ben... Faut pas être difficile...