Au Nom de Dieu, je dis Non ! !

par Achour Wamara



- Nom, prénom et date de naissance. Ou alors T'avoues que T'es né sous X.
- Bon sang, pourquoi T'as choisi un même pan de terre pour y envoyer tous Tes prophètes. T'es nul en casting, ma parole ! T'aurais pu en choisir un chez les Sioux, non ?
- Et puis Tu tombes sous le coup de la loi contre la discrimination. Tu parles de ton Peuple élu. Et nous, on est des hurluberlus ? Tu n'a parlé qu'en yiddish pour dicter tes 10 commandements au bègue, et en arabe pour parler à qui tu sais. Et la langue Wolof t'en fais quoi, patate !?
- Le philosophe Kierkegaard a dit qu'on ne pourrait pas Te saisir objectivement. Nous sommes trop bêtes pour accéder à Ta raison. Pas la peine donc de nous plaindre des massacres que Tu laisses commettre sur la terre sans broncher. T'as Tes raisons auxquelles nous, Tes petites et humbles créatures, sommes incapables de comprendre. D'ailleurs, Momo dit à peu près la même chose : "quand tu rentres à la maison, bats ta femme comme bon te semble, si tu ne sais pas pourquoi tu la bats, elle, elle le sait". Puisque c'est comme ça que ça marche, je vais monter en Mongolfière jusque chez Toi et Te donner une bonne torgnole. Et cherche pas à comprendre mes raisons. Tu ne peux pas accéder à la raison d'un mécréant. Et toc !!
- Qui es-Tu pour nous juger ? Est-ce que nous on Te juge ? Alors enlève Ta toque et fais-toi un brushing look d'enfer.
- Et pour finir - je suis là un peu pressé, je dois aller au 3ème enterrement de la semaine - sache que j'ai mis un mot pour toi dans la poche d'une des dépouilles mortelles, Tu le liras, et surtout ne t'énerve pas (arrête de boire !), je l'ai écrit dans une langue absconse. Volontairement. Histoire de te rendre la monnaie de la pièce. Ne me menace pas, ou je piège la deuxième dépouille, et boum, plus d'Eloiallah ! Tu tomberas comme une tique sur terre, peut-être sur ma tête bandée de pansements... catalans, yéménites et mandarari...

Achour Wamara, Août 2017.