Algérissimo !

par Achour Wamara



Réjouissons-nous. Enfin !
L'armée est entrée dans ses casernes.
L'islam rejoint son minbar.
Le sabre et le goupillon ne se mêleront plus de politique.
Les femmes peuvent se promener seules comme bon leur semble, de jour comme de nuit, sans que personne n'ose les traiter de tous les noms.
Un ministre d'Etat à l'Amazighité va prendre à bras-le-corps Tamazight avec la promesse que dans 10 ans tous les bacheliers algériens seront de parfaits bilingues dans les deux langues autochtones.
Les bi-nationaux résidant à l'étranger sont invités à prendre une année sabbatique pour venir travailler en Algérie et apporter leur savoir-faire, ils y seront accueillis à bras ouverts avec logements et rémunérations.
Pendant le Ramadan les jeûneurs et les "dé-jeûneurs" s'assoient ensemble aux tables des bars-cafés parce qu'ils ont soif de fraternité.
La justice défend la souris contre le chat.
La chenille est assurée qu'un jour elle volera.
Et moi, surtout qu'on ne me réveille pas !
I have a dream.

A. Wamara, mars 2019