De l'islam en France à l'islam de France

Ecarts d'identité n°66, sept.93

C'est un fait indéniable, l'Islam interroge et s'interroge en France. Il faut s'en réjouir car c'est confronté aux impératifs de la modernité et de la laïcité qu'il pourra s'aménager une place en France et accéder ainsi au statut d'une religion de France, avec ses droits et ses devoirs.
Pour peu qu'on veuille le voir, l'Islam semble s'accommoder bon an mal an du fameux principe de la séparation du spirituel et du temporel, et se résoudre à accepter le jeu de la laïcité en s'y conformant de facto, à charge pour la France de jouer la réciprocité: considérer les cultures d'origine comme des cultures d'apport. D'autant plus que l'Islam ne peut être séparé de la problématique de l'intégration puisque pour les uns il en est l'obstacle, pour d'autres un moyen.
Nouvelle donne qui s'accompagne, quoi de plus normal, d'un certain nombre d'interrogations quant aux modalités d'enracinement de l'Islam en France. Il ressort des enquêtes et analyses ici reproduites une volonté quasi générale d'afficher un islam positif conforme au souci et aux impératifs d'une république plus que jalouse de sa laïcité.
Mais pour ce faire, - que l'Islam puisse accéder à la reconnaissance institutionnelle et nationale - il y a d'abord tout lieu de le désenclaver de la fermeture exégétique pour le soumettre à tous les procès d'analyse de la science moderne, comme il serait salutaire de saper l'idée d'un Islam insécable en privilégiant l'analyse fine des pratiques cultuelles et culturelles qui révèlent mille et une façons de témoigner de Dieu. Déconstruire les préjugés à son endroit, attirer l'attention sur les pratiques concrètes des musulmans, poser la question d'un possible consistoire islamique en France, telles sont les grandes lignes de ce numéro dont le but est moins d'apporter toutes faites des solutions que de problématiser les évidences souvent obstacles à l'inter-compréhension. Et garder à l'esprit qu'il y a, logé entre les deux termes Islam (soumission) et Djihad (effort), un troisième terme qui scintille d'impatience: Dialogue!

Achour Ouamara